mardi 17 juin 2014

Compte rendu - AG du 17 juin au Prato (Lille)

Président : Maxime
Rapporteur : Lucie et Thomas
Prise de Parole : Louise
Environ 170 personnes présentes
Ordre du Jour
  • Ré-explication du contexte de la lutte
  • point grève équipe nationale et régionale
  • convergence des luttes
  • calendrier des actions futures
  • point prochaine AG et lieux permanent des InterLuttants   
  • le cas Main Square
  • le banquet pôle
  • AG nationale Avignon
Si les équipes en grève ont besoin de soutien de la coordination, n’hésitez pas à appeler.
Plusieurs mois de lutte, depuis le 27 février nous dénonçons les accords du 22mars.
Plusieurs occupations, marches, grèves, généralisation du mouvement aux chômeurs, précaires, cheminots, éducation, santé etc….

Calendrier : beaucoup de régions mobilisées
  • 1 500 personnes devant le ministère de la culture lors de la réunion du CNPS (conseil  national des professions  du spectacle). Lors de se rassemblement, prise de parole de FO et CFDT qui disent que nous n’avons rien compris.
  • Beaucoup de Cie et de théâtres dans toute la France sont en grève, ainsi des studios d’animations dont Levallois
  • Chaines TV en grève : Canal plus et ARTE
  • Nuit de Fourvière : annulation du concert de Vanessa Paradis.
  • Le premier festival de France ANNULER
  • CNSAD, ENSSATT, La Comédie Française, Etc….
  • Le Zeppelin a annulé les deux derniers spectacles de l’année.
Occupation de la DRAC de Rennes depuis 3 jours. Rebsamen était à Lyon, il n’a pas voulu recevoir les intermittents, mais a reçu le MEDEF…
La CGT et le Synavi portent un recours en justice par rapport à l’accord du 22 mars.
En région, action sur deux tournages de la région, débrayage des 2 équipes, l’équipe de Magellan
Équipe en Grève au mois de juin : Grand Boucan, Créach, Théâtre de l’ordinaire, GBOT, équipe de La chanson, du théâtre du Nord, de la comédie de Béthune, Culture Commune, Cie vies à vies.
Le printemps des comédiens à Montpellier a fait tache d’huile.

Rappel que la grève est dure à décider, ce n’est pas une prise d’otage. Mais une décision difficile à prendre pour les équipes. La grève est une pression Politique très importante, Une grève n’a pas totalement ambition d’une visibilité médiatique.
La grève est l’arme utilisée par tous (cheminots, infirmiers, intermittents etc…)

Prise de parole de Travail et Culture (association sur Roubaix)
Problème de souffrance au travail, pression de la direction
On peut soutenir et envoyer des messages à info@travailetculture.org


Point finances
1 000 euros atelier Lyrique
1 000 euros dans nos caisses
Isabelle rappelle que l’on peut reverser nos indemnites à l’ ACLAC pour aide au gréviste, transports AG nationale, tracts, Banderoles, Badges etc…
Dons de 286 euros du Prato

Commission communication/ internet/médias

Problème avec la presse qui segmente le conflit, les sujets sont réducteurs, ils veulent que de l’action, attention de ne pas être instrumentalisé.

Le travail de décryptage continu pour devenir expert de notre combat et avoir des phrases chocs à dire.

A Montpellier reprise de la déontologie du langage se préparé, bientôt en ligne.

Rappel référents


Prise de parole des cheminots (résumé de leur situation)
  • Remerciement au soutien de la coordination
  • Défense d’un service public fort et de conquis sociaux : voilà l’articulation principale de notre convergence. 
  • La séparation de la SNCF (en SNCF + RFF) a été une catastrophe et a menée à 40 milliards de dettes. Aujourd’hui, un texte de loi passe à l’Assemblée qui va restructurer l’entreprise ; cette restructuration au prétexte de désendetter va faciliter une privatisation à venir et profondément dégrader les conditions de vie et travail des cheminots.
  • Il a précisé qu’ils se battent pour un statut des cheminots quasi perdu en donnant pour exemple que leur retraite spécifique pour laquelle ils cotisent plus fort. Aujourd’hui dans la loi débattue à l’Assemblée ce sont l’ensemble des conditions de travail (article 13) et du système de protection sociale qui sont menacées.
  • Mais le vrai combat est de refuser la poursuite du démentiellement du service public du transport au profit d’entreprises privées. Cela conduira à des problèmes de gestions allant jusqu’à accroissement des accidents etc…  Il a cité le système anglais comme « exemple à ne pas suivre » (en Angleterre ils reviennent justement sur ces reformes) 
  • C’est un combat pour un service public défendant un intérêt général pour une liberté de circulation accessible à tous. Ce combat peut être étendu à l’ensemble des secteurs des services publics (ex santé/ l’éducation/ Culture/ Énergie)
  • Concrètement : si ils ne sont pas entendus on se dirige vers un système à l’anglaise avec une multiplication d’entreprises privées engageant des contractuels qui prendront la place des cheminots et mettra fin à leur statut. Conséquences directes à entrevoir : gestion plus compliqué du réseau ferroviaire, hausse des prix, risque d’accidents plus fréquents, abandon d’une partie conséquente de voyageurs.

Commission Action
  • 18/06 : Action Mc Do (niveau national) : sms la veille
  • 19/06 : Journée de formation des salariés de Pôle emploi pour l’agrément : rendez-vous 12h au siège régional à Villeneuve d’ascq
  • Résumé des échanges entre Thomas et Live nation pour la position du Main Square / Idée de se mettre en lien avec les cheminots pour se rendre à Arras : référent Thomas Baelde

  • Ce soir présentation de saison à Hazebrouck : Gregory Vandaele prendra la parole ainsi que Olivier Brabant et Vincent Delhin qui feront la même prise de parole qu’au TDN.
  • Pour les présentations de saison à venir, a été voté le fait que les structures doivent s’organiser en interne pour informer de la lutte à leur public. L’ensemble des textes lus habituellement leur sera transmis (P s’en occupe).
  • BL prendra la parole avant le concert de Jacques Higelin. Si des gens veulent le rejoindre, le contacter directement. 
  • Propositions pour la Fête de la musique 
    • Mise en place d’un stand fixe de la coordination devant la librairie L’Insoumise (près de la MF Moulins) / Mise en place de plusieurs stands mobiles à organiser.
    • Mettre en place une caisse de solidarité.
    • Action de Marcel et son Orchestre à Hénin-Beaumont le même soir (référent Mélanie).
Recherche d’un lieu de permanence pour la Coordination.

Mise en place d’une AG sur le modèle parisien « Tout ce qu’on a jamais osé demander en AG »., tous les 15 jours (discussions politiques, questions de fond, invitations économistes, sociologues).

La question Avignon
Le Coordination nationale se réunira les 2 et 3 juillet. Représentants de la Coordination 59-62 : Corinne, Louise, Fabiana, Nathalie, Max / Se rendre dès le 1er juillet à Avignon pour informer public et commerçants de la lutte
De nombreuses compagnies reçoivent un mail de la F&C (éditeurs du catalogue du Festival OFF) leur demandant leur intention ou non de jouer à Avignon ? Mot d’ordre : ne pas répondre à ce mail. (Vincent Delhin leur a écrit une réponse, le lien sera mis sur la liste Rise Up prochainement.)

Nous décidons après un vote à la majorité, d’aller investir la DRAC de Lille pour y prolonger notre AG en compagnie des salariés de la DRAC.
Nous partons tous directement après l’AG du Prato.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire